Accueil du site > 6. Littérature > 61. Anthologie > D > DU BELLAY Joachim (1522-1560) > France, mère des arts...

France, mère des arts...

mercredi 16 novembre 2011, par Silvestre Baudrillart

  • France, mère des arts, des armes et des lois,
  • Tu m’as nourri longtemps du lait de ta mamelle :
  • Ores, comme un agneau qui sa nourrice appelle,
  • Je remplis de ton nom les antres et les bois.
  • Si tu m’as pour enfant avoué quelquefois,
  • Que ne me réponds-tu maintenant, ô cruelle ?
  • France, France, réponds à ma triste querelle.
  • Mais nul, sinon Écho, ne répond à ma voix.
  • Entre les loups cruels j’erre parmi la plaine,
  • Je sens venir l’hiver, de qui la froide haleine
  • D’une tremblante horreur fait hérisser ma peau.
  • Las, tes autres agneaux n’ont faute de pâture,
  • Ils ne craignent le loup, le vent ni la froidure :
  • Si ne suis-je pourtant le pire du troupeau.
  • Joachim DU BELLAY (1522-1560)
  • Les Regrets

Documents joints