Accueil du site > 6. Littérature > 61. Anthologie > E > ELUARD Paul (1885-1952) > La courbe de tes yeux

La courbe de tes yeux

jeudi 24 avril 2014, par Silvestre Baudrillart

  • La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur,
  • Un rond de danse et de douceur,
  • Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
  • Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu
  • C’est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu.
  • Feuilles de jour et mousse de rosée,
  • Roseaux du vent, sourires parfumés,
  • Ailes couvrant le monde de lumière,
  • Bateaux chargés du ciel et de la mer,
  • Chasseurs des bruits et sources des couleurs.
  • Parfums éclos d’une couvée d’aurores
  • Qui gît toujours sur la paille des astres,
  • Comme le jour dépend de l’innocence
  • Le monde entier dépend de tes yeux purs
  • Et tout mon sang coule dans leurs regards.

Paul Eluard (1885-1952) Capitale de la douleur